Le 24 septembre, mobilisons-nous contre la réforme proposée pour nos retraites

Le gouvernement persiste dans ses projets de casse sociale concernant les retraites. Il envisage à la fois une réforme systémique (retraite à points) et des mesures paramétriques visant à augmenter l’âge de départ en retraite dès 2020. L’objectif étant de contenir les coûts des pensions (14 % du PIB) alors qu’il y aura plus de retraité.e.s, les pensions baisseront donc automatiquement. Au lieu de considérer que les retraité.e.s constituent un coût pour la société et que le montant des pensions est une variable d’ajustement, il faut reconnaître le rôle social des retraité.e.s, notamment par l’implication dans la vie familiale, sociale, scientifique et culturelle, les associations ou les collectivités locales.